Go Habs Go - Quelles sont vos prédictions pour la série Canadiens - Tampa http://t.co/PQOAAzoQbR
about 12 hours ago | @BranchaudPromo
×
+

A propos de nous

Meubles Branchaud est une entreprise familiale qui a été fondée par monsieur Jean-Claude Branchaud en 1959.  Aujourd’hui avec huit magasins, trois centres de liquidation, trois centres de couvre-plancher et une compagnie de transport, Meubles Branchaud sert la population de quatre régions différentes.

Meubles Branchaud est l’un des plus importants détaillants de meubles, d’électroménager, d’électronique et d’informatique de l’ouest du Québec, et le plus grand vendeur de couvre-plancher résidentiel, commercial et industriel de l’Outaouais et des Hautes-Laurentides.

Chez Branchaud, le service à la clientèle c’est fondamental.  On s’occupe de tout : Livraison, installation, ramassage… Et c’est gratuit!

Historique de la compagnie

  • 1952 : Jean-Claude Branchaud se lance en affaires!
    • Après avoir complété ses études commerciales, Jean-Claude Branchaud rejoint sa soeur et son père dans l’entreprise familiale : l’épicerie de Bois-Franc. Puis, en 1959, il s’associe à son cousin Robert et plonge véritablement dans le domaine de la vente des appareils électroménagers.
  • 1963 : le Coq fait son apparition! D`où vient l`expression "le Coq des prix"?
    • Il faut remonter aux jeunes années de Jean-Claude Branchaud. Le fondateur des magasins Branchaud se passionnait pour le baseball. C’était un petit joueur actif (il ne mesurait pas beaucoup plus de 5 pieds), un homme dynamique, doté, il faut le dire, d’un caractère prompt et toujours prêt à batailler pour atteindre la victoire. Ses adversaires le redoutaient et l’avaient surnommé : le p’tit coq! (Photo : rangée du bas, 2e à droite) Quand vient le moment de donner une image aux magasins Branchaud, le nom s’impose tout naturellement. « Le p’tit coq » devient « Le Coq des prix »! Le tout premier coq fut dessiné par Robert Éthier, un gars de la région de Blue Sea qui savait manier le crayon avec beaucoup d’habileté. Le coq actuel est l’oeuvre du talentueux dessinateur Jacques Fournier. Le coq, symbole de courage et d’audace, convient mieux que jamais aux entreprises Branchaud.
  • 1970 - Branchaud prend de l`expansion
    • Peu à peu, le magasin Branchaud élargit sa clientèle. En 1970, Jean-Claude Branchaud décide de bâtir un tout nouvel édifice, mieux adapté, plus grand, un endroit qui pourra accueillir un grand entrepôt. Jean-Claude Branchaud pense à l’avenir, à une expansion future. Son choix se porte sur un vaste terrain à Egan Sud. Le nouvel édifice est inauguré le 19 mars 1970. Il a nécessité des investissements de 150 000 $, un montant considérable à cette époque. Cinq ans plus tard, on ajoutera un entrepôt de 15 000 pieds carrés.
  • 1981 : implantation en Abitibi - AMOS
    • C’est à Amos que Meubles Branchaud s’implante d’abord. L’accueil reçu prouve qu’on a fait le bon choix! En 1984, un nouvel entrepôt viendra s’ajouter au magasin d’Amos. Puis, en 1987, 300 000 $ seront investis en rénovations: on agrandit la surface de vente pour la porter à 22 000 pieds carrés et l’entrepôt occupe dorénavant plus de 8 000 pieds carrés. C’est à Amos qu’on implante le style « mezzanine » qui sera repris plus tard dans plusieurs des magasins Branchaud.
  • 1987 : un troisième magasin ouvre ... à GATINEAU
    • Un magasin moderne voit le jour à Gatineau, le 19 mars 1987. Comptant plus de 40  000 pieds carrés, dont 36 000 pieds de surface de vente, le magasin reprend le style mezzanine instauré à Amos. 3 millions $ sont ainsi investis par la famille Branchaud, que la région accueille chaleureusement. Dès la première année, les ventes dépassent les prévisions les plus optimistes. Le Coq a le vent dans les voiles…
  • 1988 : le magasin de Maniwaki détruit par le feu
    • Vers 18h15, le 18 novembre de cette année-là, un violent incendie se déclare et détruit totalement la plus grande partie de l’édifice et de l’entrepôt… pour une perte de 3,5 millions $. Dès le lendemain, Jean-Claude Branchaud fait face à l’adversité: « nous rebâtirons! » déclare-t-il. On trouve des locaux temporaires. L’administration est installée dans une maison mobile… et les activités reprennent! Une gigantesque vente de feu attire plus de 1000 clients.
  • 1989 : le magasin de Maniwaki reconstruit
    • Dix mois à peine après l’incendie, le nouvel édifice est fin prêt. Plus moderne et plus vaste, le magasin de Maniwaki offre deux étages de meubles dans de grands espaces aérés. Au cours des ans, on continuera d’apporter des améliorations : un département de l’électroménager résolutement moderne, un département de l’électronique plus fourni, un espace de vente mieux réparti… En 2004, le département du couvre-plancher est relocalisé dans un nouveau bâtiment fonctionnel, situé juste en face. Rien n’est négligé pour offrir ce qui se fait de mieux à la population.
  • 1996 : la fondation Jean-Claude Branchaud voit le jour - 396 600 $ en dons
    • L’implication de l’entreprise dans son milieu n’a cessé de croître au fil des ans. En 1996, Jean-Claude Branchaud manifeste le désir de créer une fondation dont le but sera tout d’abord de venir en aide à la jeunesse et la Fondation voit le jour. On trouvera dans la section « La Fondation Jean-Claude Branchaud », tous les détails des dons qui ont été faits grâce à cet organisme voué à la cause des jeunes.
  • 1998 : un 4e magasin voit le jour... à VAL D`OR
    • C’est à Val d’Or que l’entreprise choisit de s’installer ensuite. L’édifice couvre 17 000 pieds carrés. Le marché de la région se développera tant au cours des ans que l’on devra songer à de nouveaux investissements. En 2004, le magasin ouvert en 1998 sera transformé en centre de liquidation pour toute la région de l’Abitibi, et l’on fera l’acquisition d’un bâtiment de plus de 40 000 pieds carrés.
  • 2001 : 5e magasin... à ROUYN-NORANDA
    • Trois ans après l’ouverture du magasin de Val d’Or, à nouveau il y a du changement dans l’air. Branchaud vise la région de Rouyn-Noranda. On ouvre donc un 5e magasin. Résolument moderne, le bâtiment occupe une superficie de 30 000 pieds carrés et permet la création de 16 emplois permanents.
  • 2001 : un nouveau volet, "Transport Branchaud"
    • La région perd un de ses services : le transport par lots morcelés entre Maniwaki, Québec et Toronto disparaît. Les frères Branchaud se penchent sur le problème… et annoncent la création de la compagnie de Transport Branchaud. L’entreprise, en opérations depuis le 16 juillet 2001, se spécialise dans le transport par lots morcellés et, bien entendu, le transport de meubles. Elle compte maintenant 12 camions et 20 remorques, incluant une remorque réfrigérée, et permet à 25 personnes d’occuper un poste à temps complet.
  • 2002 : Centre de distribution Maniwaki
    • Branchaud opère maintenant 5 magasins. La croissance a fait naître de nouveaux besoins et centraliser les opérations devient une priorité, tant du point de vue de l’administration que de la distribution. Meubles Branchaud construit à Maniwaki un vaste centre de distribution de 32 500 pieds carrés qui desservira l’ensemble de ses magasins; il est en opérations 24 heures par jour du lundi au vendredi, et le samedi jusqu’à 17 heures.
  • 2002-2003 : ISO 9001 : 2000
    • Désirant améliorer sans cesse l’ensemble de ses services, l’entreprise se lance dans l’aventure « ISO »… Toutes les opérations de tous les magasins Branchaud sont standardisées, à tous les niveaux : achats, ventes, distribution, fourniture de services, administration. Le 24 décembre 2003, l’entreprise obtient enfin la certification d’enregistrement « norme de système de qualité » ISO 9001: 2000. Une autre étape est franchie par Meubles Branchaud dans la recherche de l’excellence.
  • 2006 : acquisition de Meubles Pagé - MONT-LAURIER, MONT-TREMBLANT
    • Le 10 février 2006 marque pour Meubles Branchaud, l’aboutissement de nombreux mois de négociations : l’entreprise fait officiellement l’acquisition des deux magasins Armand Pagé situés dans les Hautes-Laurentides, l’un à Mont-Laurier, l’autre à Mont-Tremblant.
  • 2008 : Expansion chez couvre-plancher Branchaud
    • Au printemps 2008, couvre-plancher Gatineau fait l’acquisition d’un nouveau bâtiment qui va être rénové afin de mieux répondre au besoin de sa clientèle.  « C’était un projet qui nous tenait à coeur, c’est maintenant chose faite et nous sommes fiers du résultat », affirmait André Branchaud lors de l’ouverture officielle en septembre 2008.

      La croissance fait apparaître de nouveaux besoins dans le couvre-plancher et centraliser l’inventaire devient une priorité. À l’été 2008, la construction d’un entrepôt de 6 000 pieds carrés adjacent au magasin de couvre-plancher Branchaud à Maniwaki s’impose et permet de franchir une autre étape dans la distribution du couvre-plancher pour l’Outaouais, la Haute-Gatineau et les Hautes- Laurentides.

  • 2010 : acquisition Ameublement Lefebvre de Buckingham
    • Le 19 juillet 2010, c’est avec beaucoup de fierté que les Entreprises Branchaud annoncent officiellement la prise de possession d’Ameublement Lefebvre de Buckingham. Avec ces investissements substantiels, la famille Branchaud continue ainsi sa progression vers l’excellence et qui permettra au groupe Branchaud d’augmenter son pouvoir d’achat et de continuer d’augmenter sa part de marché.